Code de conduite

L’objectif de ce code de conduite n’est pas de donner des leçons, mais plutôt de dresser des valeurs communes à la plupart des libertins, et donc les fondements de la communauté LeeLoo. Faire partie de la communauté LeeLoo est une affaire de confiance. Une confiance fondée à la fois sur la confidentialité, la sécurité et le respect. Le plaisir de nos membres s’appuie sur ces fondements, qui relèvent du bon sens.

Confidentialité

La majorité des libertins préfèrent garder l’anonymat, et éviter de dévoiler à la famille, amis et collègues de travail leur «double vie secrète». Ils chercheront aussi à protéger leur identité virtuelle pour ne pas voir leurs photos coquines apparaître sur un site porno ou sur leur profil Facebook personnel. C’est pourquoi un des fondements de la communauté LeeLoo est le respect de la confidentialité des autres membres.


LeeLoo est un cercle fermé. Pour y être certifié, il est nécessaire d’avoir été rencontré personnellement par un membre. Celui-ci se porte garant des libertins invités grâce à son code personnel de certification. Ceci afin de s’assurer que les membres certifiés sont de réels profils, résolument libertins.

Lors de rencontres privées ou de soirées, les membres de la communauté LeeLoo s’engagent à ne pas prendre de photos/vidéos, à moins d’un consentement de toutes les personnes présentes. De même, toute photo publiée dans l’application reste la propriété des membres qui y apparaissent.

Si un membre vous révèle son nom réel et/ou coordonnées, il s’agit là d’informations confidentielles qu’il ne vous est pas permis de divulguer. De même, si vous croisiez le profil d’une connaissance, il va de soi que vous ne devriez pas le dévoiler à son entourage.

Sécurité et Santé

Comme toute activité sexuelle l’échangisme comporte des risques car il nous fait multiplier le nombre de nos partenaires sexuels. Les membres de la communauté LeeLoo s’accordent pour tout mettre en œuvre afin de limiter ces risques au minimum, par respect pour soi-même et surtout envers les partenaires. Les bonnes pratiques au sein de la communauté sont les suivantes, et les membres de la communauté LeeLoo s’engagent à les respecter

  1. Utiliser un préservatif pour toute pénétration extra-conjugale et changer de préservatif en changeant de partenaire. Suite à l’acte, s’assurer que celui-ci est intact (Préférer des préservatifs sans latex et des lubrifiants à base d’eau en raison des réactions allergiques de certaines personnes au latex et au silicone).
  2. On ne le répètera jamais assez, le lavage des mains avant de s’amuser n’est pas optionnel, c’est obligatoire ! Et c’est encore plus vrai en soirées à plusieurs couples : on se lave les mains entre chaque partenaire. Vous souhaitez vous occuper de deux partenaires en même temps ? Eh bien, vous avez une main droite et une main gauche, ne les inversez pas en cours de route ! Une pénétration digitale d’un partenaire pour passer ensuite à un autre sans se laver les mains transmet des sécrétions, ce qui équivaut à une pénétration non protégée. Outre le lavage de main, il est aussi conseillé de se rincer la bouche après chaque rapport.
  3. Faire des dépistages rigoureux des MST/IST de façon régulière. Parlez-en à votre médecin de famille ou gynécologue, qui vous prescrira un dépistage régulier (n’ayez crainte, ils ont l’habitude). A noter que les CLSC le font gratuitement en leur expliquant simplement que vous avez eu un «rapport sexuel à risque».
  4. Ce n’est jamais impossible qu’un diagnostic positif d’une MST/IST (même bénigne) soit établi, dans ce cas inutile de céder à la panique, mais cessez alors toutes activités libertines jusqu’à la guérison complète et en informer les précédents partenaires.

Respect

Le respect est une des bases fondamentales de l’échangisme, et il prend diverses formes. L’une d’elles est de discuter des limites de chacun et de ne pas les outrepasser. Ces règles peuvent évoluer en cours de soirée, selon la chimie du groupe. Mais il importe d’être toujours à l’écoute pour s’assurer que tout le monde est à l’aise avec la situation, en ne se montrant ni chasseur, ni insistant ou oppressant.


Nous recommandons aux couples libertins débutants de convenir d’un signe discret, permettant de signifier à son conjoint «je ne suis pas à l’aise, retrouvons-nous tous les deux quelques instants dans environ 5 minutes». Ce signe permet d’effectuer de légers ajustements en cours de soirée avant qu’un malaise de devienne trop important, sans devoir en arriver à interrompre la soirée. Ce signe discret peut, par exemple, être une pression sur la cuisse. Évitez les signes trop évidents tel que crier « Topinambour ! », le but n’est pas d’alerter toutes les personnes présentes du malaise, uniquement son conjoint. La règle de base étant que personne ne doit se sentir obligé à quoi que ce soit, et que chacun est libre de partir à tout moment.


Une autre forme de respect est d’accepter le refus. Chacun ses goûts, personne ne plaira à tout le monde, c’est pourquoi il faut prendre un «non merci» en toute humilité sans demander d’explication. Il en coûte déjà beaucoup à la personne qui le dit et qui n’a aucune envie de blesser, qu’il est inutile de lui demander de se justifier.


Pour la même raison que chacun a des goûts différents, le respect implique de ne pas parler en mal des autres, de ne pas entacher leur réputation. Si un membre ne vous plait pas, ou qu’une soirée s’est avérée décevante, rien ne dit qu’il ne plaira pas à vos amis, il est préférable de les laisser en juger par eux-mêmes.


Une soirée échangiste est un partage entre plusieurs personnes. De façon générale, cela implique que tout le monde prenne du plaisir et que personne ne se sente mis à l’écart. Une fois dans l’action, il est parfois difficile de remarquer qu’une personne se sent exclue, ou qu’elle a un problème passager (une érection difficile par exemple). Avec le temps, on apprend à être plus à l’écoute des signes et à savoir faire les ajustements nécessaires.
Entre autres ajustements, il s’agit parfois de faire une pause, ralentir le rythme, faire durer davantage les préliminaires, tamiser les lumières, prendre le temps de se créer une bulle d’intimité, changer de position.